Website Under Renovation
Connect with us
    
  
  
  
  

Ahdab dénonce la levée de l’immunité de Nabil Halabi

April 18th 2016
Click here to view the pictures related

 L'ancien député Misbah Ahdab a pris la défense hier, dans un communiqué, de l'avocat et militant des droits de l'homme et président de l'association Life pour les droits de l'homme, Nabil Halabi, dont l'ordre des avocats avait annoncé vendredi dans un communiqué la levée de l'immunité de parole et d'écriture, dans le cadre des poursuites pour diffamation engagées contre lui par le ministre de l'Intérieur Nouhad Machnouk.
M. Ahdab a vu dans la décision de l'ordre des avocats une « démarche claire de la part du pouvoir répressif dans le but d'exploiter la justice afin de porter atteinte à la liberté d'expression et à la lutte contre la corruption ».
« Il s'agit aussi d'une tentative de cloner l'expérience des pays voisins, obsolète et contre laquelle les peuples se sont révoltés », a ajouté M. Ahdab.
« Au lieu de remercier l'avocat Nabil Halabi pour ses efforts visant à libérer les militaires enlevés par le Front al-Nosra, et au lieu de l'encourager en l'étape actuelle à poursuivre ses efforts de médiation pour libérer les autres militaires détenus par Daech, les voilà qui considèrent que le prestige de l'État passe par les tentatives de faire taire M. Halabi », a-t-il noté.
« Je suis confiant que ces circonstances renforceront Nabil Halabi au lieu de l'affaiblir. Il poursuivra son combat pour la protection des prisonniers et des opprimés. Beyrouth restera la mère des lois, quelles que soient leurs pressions sur certains au sein de ses institutions. Son aspiration à la liberté ira au-delà de ces tentatives vaines », a conclu Misbah Ahdab.


L'Orient le Jour